A quoi sert une motobineuse ?

Photo of author
écrit par Anton Dauban

À quoi sert une motobineuse ?  

Une motobineuse est une machine essentielle pour préparer le sol de votre jardin. Grace à ses dents rotatives ou ses lames, elle va gratter, creuser et retourner la terre.  Que vous soyez un jardinier passionné ou amateur débutant, cet outil polyvalent va révolutionner votre expérience de jardinage.

Qu’elles soient à moteur électrique ou moteur thermique, les motobineuses sont d’excellents alliés pour travailler les sols. Je vous explique ici les différentes possibilités d’utilisation. Quant au fonctionnement d’une motobineuse, je vais vous l’expliquer dans une autre section.

Les différents usages d’une motobineuse

La motobineuse est connue pour être multifonctionnelle et polyvalente. Avec cet outil entre vos mains, préparer le sol devient presque un jeu d’enfant !

Préparer le sol

Et oui, la préparation du sol est essentielle pour assurer une bonne croissance de vos plantes. Grâce à ses fraises rotatives, la motobineuse est l’outil idéal pour effectuer cette tâche. Leur fonction consiste entre autres à :

  • Briser les mottes de terre ;
  • Décompacter le sol ;
  • Rendre plus meuble le sol ;

Grâce à l’utilisation d’une motobineuse, la couche supérieure du sol devient plus aérée et légère, prête à accueillir vos plantes. Ce sol ameubli facilite la pénétration des racines, favorisant ainsi leur développement.

Lorsque la terre est correctement préparée à l’aide d’une motobineuse, plusieurs avantages sont observés :

  • Une meilleure rétention d’eau ;
  • Une amélioration de la circulation de l’air ;
  • Prévention de la prolifération des mauvaises herbes ;
  • Une excellente sécurité lors de l’utilisation ;

Je vous assure que grâce à la puissance de la motobineuse, vos plantes auront de meilleures chances de croître et de se développer sainement.

Comme je l’ai dit plus haut, avec cet outil, préparer votre sol devient facile. Cet outil vous permettra de gagner un temps précieux, jusqu’à 30 à 35 % de temps en moins par rapport au labourage traditionnel à l’aide d’une bêche ou d’autres outils traditionnels. Vous pourriez consacrer le temps gagné à réaliser d’autres activités de jardinage. Croyez-moi, j’en sais quelque chose !

Éliminer les mauvaises herbes

Parlons du combat contre les mauvaises herbes ! Dans un jardin, un potager ou un champ, elles peuvent devenir un véritable problème pour les plantes cultivées. En effet, elles peuvent être de vrais fléaux, en :

  • Absorbant les nutriments du sol, la lumière, l’eau ;
  • Nuisant à la croissance et à la santé des cultures souhaitées.

Cela peut devenir un vrai casse-tête mais heureusement, nous avons un allié pratique : la motobineuse ! Celle-ci est spécialement conçue pour aider à éliminer ces indésirables. Équipée de fraise rotative, la motobineuse arrache et coupe sans pitié toutes les mauvaises herbes se trouvant sur leur chemin. Elles n’ont qu’à bien se tenir !

Créer des sillons

Grâce à l’usage d’une motobineuse, semer les graines en rangées bien alignées reste simple. Cet engin permet en effet de créer des sillons réguliers dans la terre, un peu comme de petites autoroutes pour les futures plantes.

À l’aide de ses lames, cet outil peut creuser des sillons avec la profondeur et l’espacement que vous souhaitez. Vous obtenez ainsi une répartition uniforme des plantes et un meilleur contrôle de l’espacement. Le semis des graines devient donc un véritable jeu d’enfant pour tous les passionnés de jardinage.

En parlant d’améliorer la fertilité du sol et sa structure, la motobineuse est un outil pratique. Elle vous permet de mélanger des amendements tels que du compost ou du fumier avec le sol existant. Grâce à ses fraises et à ses roues, elle contribue à améliorer la qualité générale de la terre en favorisant une rétention d’eau plus efficace.

Effectuer des travaux de labour légers

Des travaux de labour à effectuer ? De vous à nous, cette tâche peut donner des sueurs froides quand on y pense ! Pourtant, la motobineuse va vous simplifier la vie, grâce à sa largeur de travail. Parfaite pour réaliser des travaux de labour légers sans vous épuiser.

Ayant testé à maintes occasions cette machine, j’ai obtenu des résultats impressionnants en un temps record, sans me casser le dos bien évidemment ! Grâce aux fraises et au travail rapide du sol, vous avez l’impression d’avoir votre propre assistante agricole ultra-efficace.

Effectuer des travaux d’entretien réguliers

Ergonomique, la motobineuse reste le meilleur moyen pour entretenir simplement un jardin existant. En utilisant cette machine, vous pouvez retourner le sol légèrement pour l’aérer et le désherber, ou pour mélanger du compost dans la terre. Léger et maniable, c’est l’outil parfait pour les travaux d’entretien courants.

Quand passer au motoculteur ?

Tout adepte du travail de la terre se pose un jour ou l’autre la question quand passer au motoculteur au lieu d’une motobineuse. Les deux appareils sont similaires dans leur utilisation, à quelques différences près.

Si vous avez un grand jardin ou un terrain d’une grande superficie à travailler, un motoculteur est généralement plus approprié. Puissant, cet outil peut couvrir de plus grandes surfaces plus rapidement qu’une motobineuse.

Pour un terrain avec un sol compact, argileux ou rempli de grosses herbes, les motoculteurs constituent aussi une meilleure alternative. Que ce soit au niveau de la puissance et de la vitesse, ils sont capables de pénétrer plus facilement les sols difficiles.

Conçue pour labourer en profondeur, cette machine ergonomique est recommandée pour préparer la terre pour la première fois. Je vous conseille aussi d’utiliser cet appareil pour créer des lits de semence ou pour réaliser des travaux de nivellement importants.

Combien de fois passer la motobineuse ?

Oui, l’entretien de jardin demande du temps. Il est donc tout naturel de se demander combien de fois passer votre motobineuse. Vous devez comprendre que le nombre de passages nécessaires dépend de plusieurs facteurs :

  • L’état du sol ;
  • La profondeur de travail souhaitée ;
  • Le type de travaux à effectuer.

Et quand vous passez la motobineuse, il faut aussi prendre en compte les points suivants :

  • Si vous labourez sur un sol vierge ou non cultivé depuis longtemps, vous devrez peut-être effectuer plusieurs passages pour briser la couche supérieure du sol. Vous éliminez en même temps les mauvaises herbes en surface. Deux à trois passages peuvent suffire pour obtenir un résultat satisfaisant.
  • Si vous souhaitez retourner le sol en profondeur, commencez par un réglage peu profond et augmentez progressivement l’enfoncement à chaque passage. Vous continuez ainsi jusqu’à atteindre la profondeur
  • La nature du sol peut également influencer le nombre de passages. Si vous avez un sol argileux ou compacté, préférez plusieurs passages pour une bonne structure du sol.
  • Dans le cas où vous souhaitez ajouter des amendements comme engrais ou fumier, un ou deux passages supplémentaires suffisent pour bien mélanger le tout avec la terre.

Que retenir

Un motoculteur est idéal pour les grands jardins, les sols difficiles et les travaux de préparation importants. Sinon, préférez les motobineuses, thermique ou électrique, pour les tâches d’entretien sur des terrains plus petits et des terres plus légères. Pour le choix de modèles de motobineuse, choisissez en fonction du prix, des travaux à effectuer et de votre type de jardin ou de potager.

À lire aussi…